Le zèbre d'Alexandre Jardin

Le Zèbre

Un romain d’Alexandre Jardin (première parution en 1988, édition revue et corrigée par l’auteur en 1990)

Gaspard Sauvage, dit le Zèbre, refuse de croire au déclin des passions. Bien que notaire de province, condition qui ne porte guère aux extravagances, le Zèbre est de ces irréguliers qui vivent au rythme de leurs humeurs fantasques.
Quinze ans après avoir épousé Camille, il décide de ressusciter l’ardeur des premiers temps de leur liaison. Insensiblement, la ferveur de leurs étreintes s’est muée en une complicité de vieux époux. Cette déconfiture désole Gaspard.
Loin de se résigner, il part à la reconquête de sa femme.
Grâce à des procédés cocasses et à des stratagèmes rocambolesques, il redeviendra celui qu’il n’aurait jamais dû cesser d’être : l’Amant de Camille, l’homme de ses rêves. Même la mort pour lui n’est pas un obstacle.

L’avis de nos lecteur/trices : « Magnifique ! Sublime lecture tout en poésie. »

 

Le saviez-vous ? Le film a été adapté au cinéma par Jean Poiret en 1992, avec Thierry Lhermitte et Caroline Cellier.

 

Soyez le premier ou la première à laisser votre avis sur “Le Zèbre”